Accueil » Actualités » A valence, fouille d’un camp militaire romain

A valence, fouille d’un camp militaire romain

En amont du projet de construction d’un IME par l’Adapei de la Drôme, sur une emprise d’1,8 hectare, les archéologues de l’Inrap fouillent une partie d’un camp militaire romain ainsi qu’un habitat de la fin de l’Antiquité-début du Moyen Âge.

Cette fouille concerne le dernier d’une succession de six camps, le plus important du plateau dont la surface est estimée à plus de 45 hectares. Le mobilier mis au jour permet de proposer pour l’instant une datation pour son installation et son utilisation – sans doute très brèves – entre 60 et 50 avant notre ère.

Le chantier a mis en évidence le fossé sud limitant ce camp. C’est un fossé en « V », d’une largeur et d’une profondeur de plus de 3 m, observé sur près de 140 m de longueur. Il est interrompu par une porte d’une quinzaine de mètres de large protégée par un autre fossé en L, appelé clavicula (30 m par 15 m). Ce type de fossé était creusé par les légionnaires lors de l’installation du camp. Il était complété par un talus surmonté d’une palissade en bordure intérieure du fossé. L’étude des comblements montre un remblaiement manuel complet de l’ouvrage lors du démantèlement du camp. L’arasement des sols n’a pas permis de retrouver des structures en relation avec l’occupation du camp mais des éléments d’armements sont présents dans les comblements des fossés (trait de baliste, balles de fronde, clous de chaussures…). L’étude d’une estampille sur une des balles de fronde devrait contribuer à identifier l’une des légions cantonnées dans ce camp. Une légion comptant entre 5 000 et 6 000 hommes, un camp d’une telle superficie devait sans doute en abriter plusieurs sans que l’on puisse en définir le nombre exact. Les archéologues ont également mis au jour, dans le comblement du fossé à l’entrée du camp, un dépôt associant des restes de chevaux et des ossements humains.

En parallèle à la fouille, six jeunes, âgés de 14 à 19 ans, membres du club journal de l’IME Adapei26-Les Colombes de Montéléger s’immergent dans l’univers de l’archéologie et des civilisations gauloise et romaine, accompagnés par deux éducatrices et deux archéologues
Aménagement : Adapei de la Drôme
Contrôle scientifique : Service régional de l’Archéologie, Drac Auvergne – Rhône-Alpes
Recherche archéologique : Inrap
Responsable scientifique : Christine Ronco, Inrap

Photo : Plateau de Lautagne, Valence © Inrap 2016