Accueil » Actualités » 5 ans pour restaurer les monuments de Palmyre
Ruins in the Syrian desert in the ancient city of Palmyra, Syria, 03 June 2009. The partly well-preserved structures, which have been declared a UNESCO World Hertiage Site, are in danger of being destroyed by extremists from the terror group Islamic State. Tourists from all over the world visited the sites up until the start of the civil war. Photo: CHRIS MELZER/dpa

5 ans pour restaurer les monuments de Palmyre

Maamoun Abdelkarim, chef des Antiquités et des Musées de Syrie, a affirmé qu’il faudrait 5 ans pour restaurer les monuments détruits durant l’occupation de Palmyre par l’Etat Islamique.
Selon Maamoun Abdelkarim, 80% des ruines de Palmyre restent en bon état. La plupart des monuments détruits pourra être restauré.

Selon lui, la plus heureuse nouvelle concerne le Lion d’Al-Lat, statue de 15 tonnes qui ornait l’entrée du musée de Palmyre qui pourra être restauré. Ce monument en pierre calcaire datant du 1er siècle avant JC avait été découvert en 1977 par une mission archéologique polonaise dans le temple d’Al-Lat.

Pour Anne Sartre-Fauriat, membre du groupe d’experts de l’UNESCO pour le patrimoine syrien, la reconstruction des monuments semble difficile au vu des dégradations subies.