Accueil » Actualités » Découvrez les lauréats du concours Forêt, bois et patrimoine 2020

Découvrez les lauréats du concours Forêt, bois et patrimoine 2020

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine sous l’égide de la Fondation de France et le magazine Atrium, patrimoine et restauration ont organisé la première édition du concours Forêt, Bois et Patrimoine.

L’objectif de ce concours était de récompenser des restaurations comprenant une part significative de bois français issus de forêts gérées durablement. Cette récompense devant permettre aux gestionnaires de poursuivre leur action tout en mettant en avant l’usage du matériau bois au service du patrimoine comme les savoir-faire des professionnels et leur transmission.

Le jury présidé par Marie-Amélie Tek, Architecte du Patrimoine, était composé de Michel Druilhe, président de la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine, de Philippe Gourmain, expert forestier, de Dominique de la Rochette, déléguée aux relations extérieures de la Fédération nationale des communes forestières, de Julien Montier charpentier-menuisier monuments historiques représentant le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques, et de Bernard Lechevalier, rédacteur en chef du magazine Atrium, patrimoine et restauration.

Réuni le 19 octobre dernier, le jury a porté son attention sur les éléments suivants en particulier : le bon usage de la ressource (proximité, choix des essences, gestion durable de la forêt, collaboration depuis la ressource forestière jusqu’à la mise en œuvre), la cohérence et l’intégration de la réalisation à l’ensemble architectural, la pérennité de la restauration, l’aspect économique et social de la réalisation et le bon usage du patrimoine ainsi restauré, l’impact de la réalisation sur la transmission des savoir-faire et la formation.

Sept réalisations dans quatre catégories ont été remarquées et récompensées par la Fondation France Bois Forêt pour notre Patrimoine.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]

1er prix catégorie Patrimoine monumental et religieux (doté de 4 000 €)
Monument emblématique d’importance régionale ou nationale
Château d’Harcourt – Association Charpentiers sans frontières –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111427″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111428″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111429″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet : reconstruction intégrale du pont en bois reliant la basse-cour à la partie haute du château
Date de construction : XIIe siècle
Localisation : Harcourt (27)
Ressource : les bois utilisés sont choisis directement par les charpentiers en liaison avec le maître
d’ouvrage, en tentant chaque fois que possible de les trouver sur place. Charpentiers sans frontières
a donc pu, en accord avec les gestionnaires du domaine d’Harcourt, choisir quinze chênes.
Le débardage s’est effectué à cheval par une entreprise locale. Certains bois de chêne ont pu être
réutilisés parmi les balustres n’ayant pas souffert de pourrissement.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
2e prix catégorie Patrimoine monumental et religieux (doté de 2 000 €)
Monument emblématique d’importance régionale ou nationale
Château de Ripaille – Fondation Ripaille –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111430″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111431″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet : reprise de l’ensemble des couvertures des cheminées, changement des fenêtres et pose d’un paratonnerre
Date de construction : XVe siècle
Localisation : Thonon (74)
Ressource : les charpentes étant dans un bon état général, peu de reprises ont été réalisées. Chaque fois que cela a été nécessaire, le bois utilisé est de l’epicea et du chêne provenant des forêts de Savoie. Les tuiles proviennent de la région du Chablais et de la Savoie. Le fournisseur sélectionné (tuilerie Bardonnex) se trouve à la frontière de la France et de la Suisse (Bardonnex). Les pierres pour restaurer les cheminées sont extraites de carrières de grès dans les Vosges.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
1er prix catégorie Patrimoine de proximité (doté de 4 000 €)
Constructions témoins d’une activité ou d’une fonction à usage local ou territorial
L’Ermitage de la petite abbaye

– Véronique Aviat, déléguée départemental de Maisons paysannes de France –

[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111432″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111433″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet : maison rurale du XVIe siècle en état d’abandon, récupérée avant démolition en 2012, démontée et remontée en 2013, progressivement restaurée et servant de chantier de démonstration des techniques traditionnelles pour l’association Maisons paysannes de France (torchis, bétons de chanvre, terre-paille…)
Date de construction : XVIe siècle
Localisation : Maisons-en-Champagne (51)
Ressource : l’ossature du bâtiment est entièrement en chêne. Les menuiseries d’origines récupérables ont été replacées (fenêtres à fléau bois, serrures en bois…). Des éléments de modernité ont été intro-duits dans le respect du développement durable : toiture doublée de laine de bois et volige de peuplier grisard d’une scierie locale, pas de gouttières mais drain extérieur pour la gestion des eaux de pluie, toile goudronnée périphérique pour les remontées capillaires.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
2e prix catégorie Patrimoine de proximité (doté de 2 000 €)
Constructions témoins d’une activité ou d’une fonction à usage local ou territorial
Moulin de Bosrober – Marie-France et Marcel Caron  –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111434″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111435″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111436″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet : moulin : restauration du bief amont et aval – roue refaite – engrenages, archure, trémie, vannages, plancher, haut RDC, plancher haut 1er étage et charpente – le tout en bois • Four à pain : démonté et remonté 20 ans plus tard • Abri de tresseurs de cordes : démonté et remonté en totalité – devenu salle familiale • Ânerie : démontée et remontée en totalité • Menuiserie : aménagée en totalité • Lavoir : restitué sur base de silex, briques et pierre
Date de construction : XIIe, XVIIe, XIXe siècle
Localisation : Bosrobert (27)
Ressource : utilisation et valorisation d’un maximum d’éléments en chêne récupérés à proximité et compléments provenant d’une scierie proche.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
1er prix catégorie Patrimoine et modernité (doté de 4 000 €)
Ajout contemporain majoritairement en bois, permettant l’accueil ou la médiation au sein d’un ensemble patrimonial
Château de Brie-Comte-Robert – Les Amis du Vieux Château –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111439″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111438″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111437″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet : construction d’une loge de taille de pierre dans la cour du château
Date de construction : XIIe siècle
Localisation : Brie-Comte-Robert (77)
Ressource : l’entreprise du charpentier Hans Février est située à Château-Thierry. L’abri en bois est construit en sapin de pays (scierie Socobois, 10). Le bardage est identique aux bâtiments contemporains (scierie Roëser à Crécy-La-Chapelle, 77).[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
2e prix catégorie Patrimoine et modernité (doté de 2 000 €)
Ajout contemporain majoritairement en bois, permettant l’accueil ou la médiation au sein d’un ensemble patrimonial
Château de Villandraut – Association Adichats –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111440″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111441″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/3″][vc_single_image image= »111442″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet :pose d’un plancher au rez-de-chaussée des tours accueillant du public et de rampes en bois • Restauration d’une rambarde en bois au sommet de la contrescarpe • Création d’une zone d’exposition sous la voûte ouest • Création et installation de toilettes sèches dans la clairière du château • Création et installation d’une pergola dans le corps de logis est • Réhabilitation de la passerelle en bois donnant accès à la clairière derrière le château
Date de construction : XIVe siècle
Localisation : Villandraut (33)
Ressource :Villandraut est une localité située en sud Gironde en limite du parc naturel régional des Landes de Gascogne et donc entourée de forêt de pin, d’où l’utilisation prépondérante de cette essence. Nous utilisons uniquement du bois provenant des 3 scieries de notre secteur (Put-cabrey-Léogats à 7 km / Labrousse-Préchac à 8 km / Laouey-Grignols à 29 km) pratiquant une gestion durable de la forêt (certificat PEFC 10-31-1348 et 10-4-8).[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]
Prix Coup de cœur du jury (doté de 2 000 €)
Tour d’observation du Général-Mangin
– Communauté de communes de Retz-en-Valois –
[/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111443″ img_size= »full »][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_single_image image= »111444″ img_size= »full »][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text]Objet :restitution d’une tour d’observation de la première guerre mondiale
Date de construction : XXe siècle
Localisation : Puiseux-en-Retz (02)
Ressource : structures architecturée en pin Douglas Français et mélèze. Restitution réalisée avec des entreprises du département et des architectes locaux.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column][vc_column_text]En savoir plus :

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]