Accueil » Actualités » Échafaudages hors-normes pour la rénovation de Notre-Dame de Rouen

Échafaudages hors-normes pour la rénovation de Notre-Dame de Rouen

Lancée en 2015, à l’initiative de la DRAC de Haute-Normandie, la rénovation de la Cathédrale Notre-Dame de Rouen représente un chantier prestigieux et technique. Tubesca-Comabi a été retenue dans le cadre de la restauration de la flèche de la cathédrale.

152 m d’échafaudages seront installés en 7 phases techniques sur une durée de 7 ans.

Il sera monté en plusieurs fois avec des platelages installés tous les 20m qui permettront de supporter l’échafaudage. La façade sud sera, quant à elle, équipée en continu, elle comprendre une plateforme intermédiaire de stockage des matériaux et servira de point de départ des ascenseurs et des escaliers.

Ce chantier en partenariat avec l’entreprise Lanfry, spécialiste de la rénovation des monuments historiques représente une véritable prouesse technique du fait de l’environnement spécifique de l’édifice religieux qui n’autorise aucun appui sur la toiture des nefs et de la croisée puisqu’il ne faut surtout pas abimer les statues et les gargouilles.

tc2« La particularité de l’environnement d’une cathédrale est qu’il y a beaucoup d’éléments en excroissance très fragiles, tels que les statues et les gargouilles, qu’il ne faut surtout pas abîmer. Par respect des ouvrages historiques, cela nous impose impérativement des ancrages dans des joints de pierre permettant ainsi de stabiliser nos échafaudages » précise Jean-Baptiste Spinicci.

Tubesca-Comabi prévoit des travaux liés à la partie échafaudage de pied suspendu. Tandis que l’entreprise Lanfry est en charge de la partie installation et support des échafaudages qui seront installées sur la flèche.

Le chantier se déroulera en lieu et site occupés : des messes auront lieu au sein de la cathédrale pendant le montage et le démontage de l’échafaudage.