Accueil » Actualités » Ginger devient le BE du réaménagement de la Tour Eiffel
Tour eiffel

Ginger devient le BE du réaménagement de la Tour Eiffel

Ce programme, lancé par la Société d’exploitation de la Tour Eiffel (SETE), devait répondre à un objectif précis : transformer le premier étage, lieu de transit entre le parvis et les 2ème et 3ème étages, en un lieu attractif pour les visiteurs. Ces réaménagements (boutiques, création d’un parcours d’interprétation du monument, restaurant, ainsi qu’un sol en verre) participeront à cet objectif. Les trois nouveaux pavillons qui vont être construits après la démolition des deux existants sont conçus dans le même esprit, tout en verre et en transparence. Ginger a remporté cette compétition au sein d’une équipe menée par Bateg, entreprise générale filiale du groupe Vinci et le cabinet d’architecture Moatti & Rivière. Ginger est une société du Groupe Grontmij. Le projet consiste en la reconstruction complète des pavillons Ferrié et Eiffel, en cohérence avec la nouvelle façade du restaurant «58 Tour Eiffel», ainsi qu’en la création d’un parcours muséographique. Ce projet de près de 20 millions d’euros de travaux présentait de grandes contraintes :

  • Patrimoniales et architecturales, avec le respect des gabarits et de l’historique du monument en parallèle à une attente d’une création contemporaine, sobre et élégante,
  • Techniques, avec de grandes attentes en termes de performance et d’intégration dans l’architecture,
  • Structurelles, avec la nécessité d’alléger les charges sur l’existant, ce qui conduit Ginger à étudier des structures ou matériaux innovants,
  • Economiques, avec une forte maîtrise des coûts d’exploitation et de maintenance,
  • Environnementales, avec plusieurs attitudes innovantes construction légère, rapide et durable, utilisation du vent, du soleil et de la gravité pour générer de l’énergie lumineuse et électrique, réduction des nuisances et respect de la charte Développement Durable de la SETE.

www.gingergroupe.com

Laisser un commentaire