Accueil » Actualités » L’’IGN et l’’Inrap scellent les liens entre archéologie et géographie
INRAP

L’’IGN et l’’Inrap scellent les liens entre archéologie et géographie

L’’Institut géographique national et l’’Institut national de recherches archéologiques préventives ont signé, le 17 mars 2011, deux documents importants : une convention-cadre organisant leur coopération, et la première convention d’’application de cette convention-cadre portant sur la valorisation, via le Géoportail et le site Internet de l’’Inrap, des données relatives aux fouilles archéologiques. Ce partenariat est destiné à favoriser les activités de recherche, d’’enseignement et de valorisation des productions des deux instituts. Il permet dès à présent aux internautes, grâce à l’’Archéozoom de l’’Inrap et au Géoportail de l’’IGN, de localiser les fouilles archéologiques menées en France métropolitaine depuis une dizaine d’’années et d’’en découvrir les résultats. La coopération dans le domaine de la recherche portera sur la confrontation entre les données cartographiques et les observations de terrain issues des opérations d’’archéologie préventive, comme la mise au point de méthodes et de technologies appliquées à des problématiques d’’intérêt partagé tels que la télédétection ou les relevés numériques. La coopération technique concernera les interventions sur les fouilles, l’’acquisition de données d’’imagerie et leur archivage. Les archéologues de l’Inrap pourront se former aux enseignements de géomatique dispensés au sein de l’’IGN par l’’École nationale des sciences géographiques (ENSG) et, réciproquement, des élèves de l’’ENSG seront accueillis à l’’Inrap. Des cycles de formation approfondissant les liens entre archéologie et sciences géographiques seront instaurés.

Enfin, les deux instituts partageront leur savoir-faire en traitement des données dans le cadre de leurs projets de valorisation. Le Géoportail, portail des territoires et des citoyens, a pour vocation de faciliter l’’accès à l’’information géographique de référence, c’’est-à-dire aux fonds cartographiques et photographiques en deux et trois dimensions de l’IGN, ainsi qu’’aux informations géolocalisées émanant de partenaires, superposables à ces fonds et présentant un intérêt public. Le Géoportail permet, grâce à ses bibliothèques de programmation « API » (Application Programming Interface), de créer des interfaces cartographiques sur des sites internet tiers.

www.inrap.fr

 

Laisser un commentaire