Accueil » Actualités » La technique Zumtobel éclaire un nouveau grand musée italien
Zumtobel musée italien

La technique Zumtobel éclaire un nouveau grand musée italien

Le Maxxi, premier musée national italien d’’art contemporain est une sculpture architecturale qui parle d’’elle-même. Avec le projet Maxxi, le musée national des Arts du 20ème siècle, le cabinet Zaha Hadid Architects a transposé l’idée de « dérive », de formes fluides et de « se laisser porter » en une impressionante enfilade de salles. Pour ce faire, la lumière naturelle et la lumière artificielle, utilisées comme outils d’’agencement, accentuent la dynamique de l‘’architecture. Sur le terrain d’une ancienne caserne militaire situé à la frontière nord de Rome intra-muros, entre la boucle du Tibre, le secteur résidentiel et les entrepôts, le bâtiment gris clair du Maxxi se voit de très loin. La lumière naturelle dans le rôle principal, comme dans la cage d’’escaliers, marque l’’atmosphère des salles éclairées par le haut, presque comme dans des ateliers d’artistes. Notons les complexes plafonds lumineux : tous les éléments techniques sont intégrés dans les étroites poutrelles, des poutres en treillis en acier habillées d’’éléments en béton. Elles supportent les caillebotis extérieurs qui servent de protection solaire et de diffuseur de lumière. Des deux côtés des supports de poutres, des ampoules fluorescentes variables sont intégrées sur toute la longueur derrière du verre acrylique translucide diffusant la lumière et assurent l’’homogénéité de l’’éclairage général. Des lamelles en aluminium servent d’’écrans solaires. Elles sont régulées par le système intelligent de gestion de l’’éclairage Luxmate Litenet en fonction de la position du soleil et de la situation d’’éclairage souhaitée. Ainsi, il est possible de régler de façon optimale le mélange de lumière naturelle et artificielle, en fonction de la lumière du jour. D’’autres projecteurs peuvent être montés sur le système de rails intégré sur la face inférieure des supports, mais également des vidéo-projecteurs et des cloisons légères. À l’’extérieur également, l’’agencement de l’’éclairage est adapté dans les moindres détails à l’’architecture. D’’une part, l’’éclairage d’’ambiance met le Maxxi en avant en qualité d’’élément constitutif de la ville et, d’’autre part, l’’orientation lumineuse souligne l’’interconnexion avec le quartier existant.

www.zumtobel.fr

Laisser un commentaire