Accueil » Actualités » L’Archéologie en deuil

L’Archéologie en deuil

Christian Goudineau nous a quitté le 9 mai 2018. Agrégé de lettres classiques, professeur des universités, de 1968 à 1984, il était l’un des meilleurs connaisseurs des techniques et des productions antiques de céramique sigillée italiques de Bolsena, dont il avait étudié des milliers de fragments pour élaborer une typo-chronologie qui fait aujourd’hui encore autorité. En 1984, il prononce sa leçon inaugurale au Collège de France et devient, dans les pas de Camille Jullian, titulaire de la chaire des Antiquités Nationales. Il n’aura de cesse de conforter cet enseignement d’histoire et d’archéologie des périodes gauloises, romaines et gallo-romaines dans le paysage universitaire français. Directeur des Antiquités Historiques de Côte d’Azur de 1969 à 1982, Christian Goudineau aura siégé également au Conseil Supérieur de la Recherche Archéologique à partir de 1978, et présidé le conseil scientifique du Centre Européen du Mont Beuvray de 1985 à 2001. Le savant était un conteur passionnant de la « romanisation » de la Gaule, qui aura su aussi toucher les plus larges publics. Dans son « Rapport sur l’Archéologie nationale », remis au Premier ministre en 1990, il évoquait la nécessité pour l’archéologie de disposer de ressources financières pérennes permettant de passer d’une archéologie de « sauvetage » à une archéologie « préventive ». Sa proposition de taxe prélevée sur tous les aménagements sera reprise quelques années plus tard. Françoise Nyssen, ministre de la Culture, lui a rendu hommage.

Voir aussi

PARLUMIERE STH : Traiter les remontées d’humidité avec un enduit d’assainissement à la chaux.

PARLUMIERE STH : Traiter les remontées d’humidité avec un enduit d’assainissement à la chaux.

L’eau, facteur de désordre Les phénomènes d’humidité sont à l’origine de nombreux désagréments et la …