Accueil » Actualités » Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye : un laboratoire de gestion écologique des espaces verts

Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye : un laboratoire de gestion écologique des espaces verts

 

Jouxtant l’ancienne forêt royale, le domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre un parcours dans l’histoire des jardins : des jardins à la française dessinés par André Le Nôtre pour Louis XIV, un Jardin anglais créé au XIXe siècle et abritant plusieurs arbres rares. Le joyau de ces lieux est la Grande Terrasse d’André Le Nôtre, qui offre un superbe panorama sur l’ouest parisien. Ce parc est classé au titre des monuments historiques depuis 1862. Cet espace patrimonial exceptionnel est géré de manière écologique. Sept jardiniers du corps des « métiers d’art » du ministère de la Culture entretiennent et embellissent le domaine national en adoptant une approche écologique. La gestion éco-responsable des espaces verts a permis de réduire l’usage d’intrants (tourbe, insecticides, herbicides, engrais chimiques…). Les jardiniers préfèrent employer, par exemple, le BRF (bois raméal fragmenté), qui permet d’obtenir de meilleurs résultats qu’avec du compost. L’utilisation d’arbres sénescents favorise la biodiversité. rairie fauchée, gestion de nichoires et de mangeoires pour les oiseaux et les insectes font également partie des moyens mis en œuvre par les jardiniers.

Le domaine national de Saint-Germain-en-Laye abrite le Musée d’Archéologie nationale qui vient de fêter ses 150 ans.

www.musee-archeologienationale.fr

Photo : Heurtelions, Wikimédia