Accueil » Actualités » Le musée Ingres de Montauban se prépare à 10 ans de travaux
L’entrée du musée sera réorganisée afin d’offrir un visage plus moderne et un espace d’accueil aux visiteurs. Vue de l’intérieur de la cour d’après les travaux de l’architecte Bach N’Guyen.

Le musée Ingres de Montauban se prépare à 10 ans de travaux

A l’emplacement de l’actuel musée Ingres, se trouve, à l’origine, un ouvrage défensif militaire sur le Tarn décidé lors de la création de la ville de Montauban en 1144. En 1360, durant la guerre de Cent ans, Montauban passe aux mains des Anglais et un fort est érigé sur l’ancien ouvrage avancé. Lors de la reconquête catholique, ce fort sert de base à l’architecte Bernard Campmartin pour construire le palais épiscopal de l’évêque Pierre de Bertier. Débuté en 1664, le chantier se termine en 1680. En 1790, le palais est confisqué et vendu aux enchères à la municipalité de Montauban qui y installe l’hôtel de ville. La bibliothèque, l’école de dessin puis le musée investissent ensuite tour à tour les lieux. En 1908, les bureaux de la mairie sont transférés hôtel d’Aliès et le musée occupe alors l’ensemble du palais. Le musée Ingres abrite essentiellement les collections de deux illustres Montalbanais : le peintre Jean-Auguste-Dominique Ingres et le sculpteur Antoine Bourdelle. On peut également y découvrir des collections archéologiques gallo-romaines, de la céramique française et étrangère des XVIIIème et XIXème siècles, des œuvres contemporaines de la seconde moitié du XXème siècle.

Après l’externalisation des réserves, l’assainissement des sols, l’aménagement des locaux de la conservation et de l’action culturelle, une nouvelle étape de rénovation du musée Ingres se concrétise. De grands travaux de rénovation qui permettront une meilleure accessibilité, une nouvelle muséographie faisant la part belle aux nouvelles technologies et de nouveaux services pour les visiteurs.

Les travaux du musée vont être réalisés en 2 phases :
– 2015-2019 : La tranche A concernera la réalisation de l’accueil, la mise en accessibilité du bâtiment et la réalisation de la nouvelle muséographie. Le début des travaux est planifié en janvier 2017. A compter de cette date, le musée devra fermer ses portes au public durant 2 ans.
– 2020 à 2025 : La tranche B concernera les travaux relatifs aux Monuments Historiques.

Le futur musée Ingres se verra agrémenté de deux ascenseurs pour une meilleure accessibilité, d’un espace d’accueil comprenant un lieu spécifique pour les groupes, une librairie, boutique, salon de thé. De nouveaux espaces vont être créés : un cabinet de conservation des dessins incluant conservation, consultation et atelier de montage et d’encadrement ; des salles d’exposition temporaire situées au rez-de-chaussée. Le tout avec une nouvelle muséographie : un parcours fluidifié par la restitution du plancher du 2e étage du corps central et la création des deux ascenseurs ; des nouvelles salles d’exposition permanente permettant de développer les relations entre peintures et dessins d’Ingres et des nouveaux éclairage, tout en gardant le charme de la vue vers l’extérieur du bâtiment, sur le Tarn.

Infos chantier :
Bach N’Guyen, architecte
Co-traitants :
Atelier Cairn / Arc en Scène / Cosil / Yan Stive / Studio DAP / BET Choulet / BET Brizot Masse Ingéniérie / EPOC