Accueil » Actualités » Le PTZ sera accessible dans 30 000 communes rurales supplémentaires en 2016
campagne

Le PTZ sera accessible dans 30 000 communes rurales supplémentaires en 2016

À l’occasion du comité interministériel aux ruralités qui vient de se dérouler en Haute-Saône, le gouvernement a présenté 21 nouvelles mesures pour l’égalité des territoires dont l’une consiste à étendre le dispositif du prêt à taux zéro (PTZ) pour la réhabilitation des logements à 30 000 communes rurales. Le dispositif du prêt à taux zéro (PTZ) apporte de meilleures conditions de financements aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence. Pour favoriser la relance de la construction, le PTZ a été dans un premier temps réservé aux zones en tension et au logement neuf. Le PTZ a été élargi en 2015 aux opérations d’acquisition dans l’ancien avec travaux dans 5 920 communes rurales (classées en zone C). Cet élargissement au parc de logements anciens, de bonne qualité, permet en effet de répondre à la demande de logements, tout en limitant la consommation d’espaces non urbanisés. C’est également un levier pour favoriser la revitalisation de bourgs dont l’habitat s’est dégradé. Cette mesure va étendre le dispositif PTZ « rural » à toutes les communes de la zone C, soit 30 000 communes qui couvrent 90 % du territoire métropolitain et 40 % de la population. Ces communes gagneront ainsi en attractivité et obtiendront un nouveau levier pour réhabiliter leurs centres-anciens, tout en évitant l’artificialisation des terres agricoles. Parallèlement, l’obligation d’occupation du logement en tant que résidence principale, actuellement fixée à 25 ans, sera réduite à 6 ans. Passé ce délai, les ménages auront la possibilité notamment de mettre leur logement en location libre ce qui aura un impact bénéfique sur la mobilité géographique et donc sur la fluidité du marché de l’emploi. Cette mesure devrait permettre ainsi la création de 15 000 emplois dans le secteur du bâtiment, chaque opération conduisant à 50 000 euros de travaux en moyenne. Elle sera appliquée en janvier 2016.