Accueil » Actualités » Le renouveau du musée Rodin
©agence photographique du musée Rodin, J. Manoukian

Le renouveau du musée Rodin

L’hôtel Biron abrite le musée Rodin depuis son ouverture en 1919. Le musée vient d’ouvrir après plus de trois années de travaux pour le restaurer et le mettre aux normes de sécurité et d’accessibilité. L’esprit de la rénovation a consisté non pas à restituer un hypothétique état d’origine de la construction de l’hôtel en 1732, mais à tenter de retrouver un «état Rodin». Les parquets, en particulier, avaient énormément souffert de la fréquentation des 700000 visiteurs annuels. Les huisseries étaient dans un état préoccupant de conservation. La moitié des fenêtres a dû être restaurée en atelier. Pour l’autre moitié, trop dégradée, une restitution à l’identique a été réalisée. La restauration de cet ensemble classé a été articulée, entre 2012 et 2015, autour de la rénovation des salles d’exposition, de l’ouverture de nouveaux espaces de visite, du renouvellement complet du parcours muséographique avec un circuit continu et fluide, des mises aux normes d’accessibilités avec la construction d’un ascenseur, de sûreté des œuvres et du bâtiment et de sécurité incendie (issues de secours, détection), la création de toilettes, et de la préservation du patrimoine architectural. [caption id="attachment_90474" align="aligncenter" width="640"]©agence photographique du musée Rodin, J. Manoukian ©agence photographique du musée Rodin, J. Manoukian[/caption] Le programme concernant la rénovation historique (planchers, parquets et huisseries) du bâtiment a été opéré par Richard Duplat, architecte en chef des Monuments Historiques : “Il a fallu tout d’abord rétablir une cohérence structurelle pour l’ensemble de l’édifice avec un renfort conséquent des capacités portantes des planchers sans épaississement et donc, sans modifier l’architecture et les proportions des volumes intérieurs. Ensuite, pour permettre aujourd’hui à tous les visiteurs de pouvoir admirer les œuvres de Rodin, de nouvelles conditions d’accès ont été raisonnées pour l’édifice comme pour ses abords, avec la création d’un ascenseur. Tous les sols ont été restaurés et les panneaux de parquet à compartiments ont été entièrement remis en état, en conservant le maximum de substance ancienne. Dans les salons qui en sont garnis, en plafond et plus précisément au droit des gypseries de corniches ou rosaces, les dégagements de surpeints ont permis de retrouver la richesse des décors délicats. En cours d’opération, l’aménagement des combles a été assuré dans l’encombrement des charpentes anciennes pour offrir des bureaux supplémentaires”. Le chantier de muséographie et de mise aux normes a été quant à lui conçu et réalisé par l’architecte Dominique Brard de l’Atelier de l’Île. Le nouveau musée Rodin présente maintenant l’œuvre du sculpteur de façon plus complète pour un large public, facilitant la compréhension de l’œuvre d’Auguste Rodin, de son histoire et de ses techniques. La sculpture est plus que jamais au cœur de la réouverture du musée et de ses projets.