Accueil » Actualités » Les 18 projets emblématiques de la mission Bern 2019 : 5 sites ultramarins sélectionnés

Les 18 projets emblématiques de la mission Bern 2019 : 5 sites ultramarins sélectionnés

L’édition 2019 du Loto du patrimoine a été lancée et ce sont 865 dossiers qui ont été déposés. L’an dernier, cette action avait permis de rapporter 22 millions d’euros dans le but de restaurer 269 monuments jugés en péril.

Cette année, parmi les 18 monuments emblématiques, on retrouve 5 sites ultramarins sélectionnés pour cette deuxième édition du loto du patrimoine. 

Les Façades des rues Victor Hugo et Bouillé à Saint-Pierre en Martinique

© Fondation du patrimoine

 
Les rues Victor Hugo et Bouillé représentent un réel centre d’activité économique pour la ville. Aujourd’hui, les façades sont dégradées, laissées à l’abandon depuis de nombreuses années il s’agit de préserver cette architecture remarquable qui raconte l’histoire de cette ville prospère. 

Le Relais Barcarel à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane
 

©Fondation du patrimoine

 
Maison typique de la ville pénitentiaire que fut Saint-Laurent-du-Maroni, ce relais se trouve au au cœur du quartier historique. Bâtie par un ancien bagnard dans les années 1880, elle prospéra d’abord en étant utilisée comme magasin de cartes postales puis de matériel pour orpailleurs. Elle a la particularité d’être la seule maison à ossature bois avec un remplissage en briques apparentes de la ville. 

Les Temples tamouls des Casernes et du Gol à Saint-Pierre et Saint-Louis

©Fondation du patrimoine

Les deux temples de l’Île de la Réunion présentent un état sanitaire très préoccupant nécessitant d’importants travaux. Le Temple tamoul des Casernes est ancien bâtiment de l’usine des Casernes et depuis 1850, le bâtiment est affecté au culte. Le Temple du Gol est plis ancien lieu de culte hindou de la Réunion. Il a été construit en 1852. 

Le Phare de l’île aux Marins à Saint-Pierre-et-Miquelon

©Fondation du patrimoine

Tour métallique de 7 mètres de haut, le phare a été achevé en 1876 et a été maintenu en activité jusqu’en 1961, année de l’interfiction de la navigation dans cette passe. 

L’humidité, le sel et les longues périodes de gel provoquent la corrosion des aciers, l’expansion des bétons, et l’éclatement des peintures d’où la nécessité de sécuriser et restaurer le phare. 

L’Eglise de Morne-à-l’Eau en Guadeloupe

©Fondation du patrimoine

L’Eglise de Morne-à-l’Eau est une architecture emblématique d’Ali Tur. Construite en 1930, l’église domine le parvis sur lequel ouvre le presbytère, lui aussi dessiné par Ali Tur.
Le clocher en béton est en mauvais état et ne répond plus aux normes sismiques.
 
 

Ci-dessous la liste des 13 autres monuments sélectionnés :
 

– Viaduc des Fades – Puy de Dôme
– Château de Maulnes – Yonne
– Glacière d’Etel – Morbihan
– Moulins de la Fontaine – Loir et Cher
– Bibliothèque Fesch à Ajaccio – Corse-du-Sud
– Moulin de Bar-sur-Seine – Aube
– Beffroi de Béthune – Pas-de-Calais
– Château de By, maison de Rosa Bonheur – Seine-et-Marne
– Abbaye Sainte-Marie de Longues-sur-mer – Calvados
– Amphithéâtre gallo-romain de Saintes – Charente-Maritime
– Fort de Brescou à Agde – Hérault
– Ruines du château de l’Étenduère – Vendée
– Abbaye Notre-Dame de Sénanque – Vaucluse

Pour en savoir plus sur les 18 projets emblématiques de la Mission Bern, vous pouvez visiter le site de la fondation du patrimoine.