Accueil » Actualités » Logement social durable restauré dans les règles de l’art
Architecture
Photo : Mirela Popa

Logement social durable restauré dans les règles de l’art

Un immeuble parisien du XVIIe siècle vient de retrouver une nouvelle vie. Il offre 7 logements de qualité à loyers accessibles au coeur de la ville, à proximité immédiate des fontaines de Niki de Saint-Phalle et du Centre Pompidou. Issu d’un patrimoine privé et acquis par la Ville de Paris, cet immeuble a été transféré à la SGIM dans un état extrêmement dégradé puisque resté sans entretien pendant des décennies. Une équipe multidisciplinaire comprenant des représentants du ministère de la Culture et de la Ville de Paris (architectes des bâtiments de France, commission du Vieux Paris), des ingénieurs et historiens a contribué à l’établissement d’un pré-diagnostic qui a permis à l’architecte François BRUGEL d’élaborer le projet de rénovation. Le chantier a conjugué la restauration « dans les règles de l’Art » des parties vétustes inscrites à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (façade sur rue, escalier, couverture), ainsi que des travaux d’efficacité énergétique tels que l’isolation par l’intérieur de la façade sur rue, l’isolation des planchers et des combles, l’isolation par l’extérieur avec bardage cuivre de l’aile en retour, et la mise en place de doubles fenêtres offrant un confort thermique et acoustique. Le choix d’un chantier propre a été matérialisé par la signature d’une charte avec l’entreprise impliquant la gestion des déchets de chantier (tri, évacuation, valorisation), la limitation des nuisances causées aux riverains, la maîtrise de l’énergie et de l’eau, la limitation des risques sur la santé des ouvriers. L’ensemble des matériaux utilisés respecte l’étiquetage environnemental. Le bois a été privilégié au PVC. Ce bâtiment du XVIIe siècle est livré au XXIe siècle conforme au Plan Climat de Paris, soit avec une consommation de 78kWh Ep/m2/an. Le bâtiment favorise autant que faire se peut l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. La mise en place d’un ascenseur s’est avérée impossible au niveau des parties communes par des contraintes de préservation patrimoniales.

Intervenants :

Maître d’ouvrage : SGIM

Maître d’oeuvre : François Brugel

Architecte Entreprise : GENERE

BET : Bureau Michel Bancon

Coordonnateur SPS : Coordination Management

Bureau de Contrôle : BTP Consultants

Laisser un commentaire