Accueil » Actualités » Nouvelles fouilles à Pompéi : le bloc de pierre innocenté

Nouvelles fouilles à Pompéi : le bloc de pierre innocenté

Courant juin, à Pompéi, un squelette a été retrouvé dans une position qui laissait penser à une mort violente par écrasement de la tête sous un bloc de pierre (peut-être un jambage de porte). Un anthropologue avait détecté la présence de lésions dues à une infection osseuse, qui aurait pu causer des difficultés de marche,  » suffisamment pour empêcher l’homme de s’échapper aux premiers signes de l’éruption « . Les fouilles ont cependant permis de retrouver la partie supérieure du corps, située un peu plus bas, à cause d’un effondrement de la strate supérieure. Ces restes squelettiques sont constitués de la partie supérieure du thorax, des membres supérieurs, du crâne et de la mâchoire. Actuellement en cours d’analyse, ils présentent quelques fractures mais pas d’écrasement. Sa mort n’était donc vraisemblablement pas due à l’impact du bloc de pierre, comme supposé initialement, mais à une asphyxie probable causée par l’écoulement pyroclastique. Photos : Pompeii – Parco Archeologico    

Voir aussi

Restaurer suite à de lourds désordres structurels liés à l’érosion et aux aléas climatiques

Restaurer suite à de lourds désordres structurels liés à l’érosion et aux aléas climatiques

Le cas de la restauration du pont Gustave-Eiffel en Gironde (33). Le pont Gustave-Eiffel (553 …