Accueil » Actualités » Opération préventive et curative sur la cathédrale de Strasbourg

Opération préventive et curative sur la cathédrale de Strasbourg

Tous les trois ans, l’UDAP 67 engage une opération préventive, voire curative, sur les façades extérieures de la cathédrale de Strasbourg. L’intervention dure trois jours. Elle nécessite la location d’une nacelle, d’une portée de 65 mètres en hauteur et les services d’une entreprise spécialisée pour la conduite de la nacelle et la sécurité : à bord de la nacelle se trouvent le pilote et un opérateur de l’entreprise Pontiggia, et l’agent de la DRAC Grand Est qui procède au contrôle et aux opérations sur l’édifice. Au sol, un opérateur de l’entreprise assure le balisage et la sécurité du public. L’examen permet de limiter et prévenir les chutes de pierres, de nettoyer des parties inaccessibles aux cordistes. Selon ce qui est découvert ou mis à jour, les actions menées directement sur site sont le renforcement de pièces fissurées, éventuellement la pose d’un filet ; la dépose d’éléments menaçant de tomber (qui auraient pu constituer un danger pour les personnes ou l’édifice dont les toitures) ; l’inspection d’anciens renforts ou emmaillotages ; le repérage de points de vigilances ; la purge des boues (matières organiques ou fientes), flore qui pousse dans des joints de pierre, déchets lancés depuis la plate-forme (objets personnels tombés, pliages lancés, etc.) et depuis l’espace public (bouteilles, chaussures, etc.) ; un complément d’entretien habituellement inaccessibles (les sorties des gargouilles par exemple) en action avec les cordistes. L’agent de l’UDAP du Bas-Rhin fait un relevé cartographié et précis de toutes ses constatations et interventions.

Photo : DRAC Grand Est