Accueil » Actualités » Patrimoine mondial : nouvelles propositions de la France
Vignes

Patrimoine mondial : nouvelles propositions de la France

Le Comité des biens français du patrimoine mondial s’est réuni début janvier à Paris afin d’examiner les candidatures à l’inscription sur la liste indicative française du patrimoine mondial. S’agissant de la catégorie des biens culturels, le Comité a donné un avis favorable aux candidatures suivantes : les plages du débarquement du 6 juin 1944, les paysages et sites de mémoire de la guerre 1914-1918 et la Ville de Metz.  Le Comité des biens français est un comité d’experts placé auprès des ministres en charge de la culture et de l’écologie qui a pour mission d’accompagner et d’expertiser les dossiers de candidature à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. L’inscription sur la liste indicative française constitue une première étape qui permet d’engager, sous l’égide du Comité, l’approfondissement des dossiers inscrits sur cette liste. Ces avis étant rendus, la ministre de la Culture et de la communication se prononcera prochainement sur l’inscription de ces biens sur la liste indicative. D’autre part, la France propose d’inscrire sur cette liste au titre des biens culturels, les climats du vignoble de Bourgogne et comme paysage culturel, les coteaux, maisons et caves de Champagne. C’est ainsi que les climats du vignoble de Bourgogne, associés aux villes de Dijon et de Beaune, seront présentés avec leurs clos, leurs murgers, leur bâti caractéristique. Inscrit dans une histoire façonnée par les institutions politiques et religieuses (Palais ducal de Dijon, Hospices de Beaune), ce vignoble se caractérise par un grand nombre de lieux-dits dont la délimitation est matérialisée par des murets d’une rare qualité paysagère. Quant à la Champagne, le bien proposé à l’inscription est composé de 14 éléments : coteaux plantés de vignes, villages viticoles, quartiers industriels et ensembles souterrains. Ces éléments et leur implications sociales et culturelles répondent à des exigences d’authenticité, d’intégrité, de gestion et de complémentarité typologique et historique.

Laisser un commentaire