Accueil » Actualités » Refaire la charpente de Notre-Dame de Paris à l’identique en utilisant les outils contemporains

Refaire la charpente de Notre-Dame de Paris à l’identique en utilisant les outils contemporains

Comme une grande majorité de nos compatriotes, l’Union des Métiers du Bois de la FFB a été particulièrement affectée par le terrible incendie qui a ravagé la charpente de la cathédrale Notre Dame de Paris, symbole du savoir-faire de nos prédécesseurs. Malgré l’importance des dégâts, la charpente peut être reconstruite à l’identique et les charpentiers d’aujourd’hui sont prêts à relever le défi.

Les entreprises de charpente de l’UMB-FFB évoluent sur des marchés de construction bois qui utilisent les techniques les plus en pointe et aussi les techniques les plus anciennes dont l’origine remonte à la construction des cathédrales. La réalisation de charpentes en bois de très grosses sections qui n’ont pas besoin d’être séchées pour ce type d’ouvrage sont l’objet de techniques reconnues et réussies, inscrites dans les normes actuelles. Les charpentiers ont su garder l’héritage des anciens et allier la modernité du temps sans dénaturer leur métier. Ils sont aujourd’hui en capacité de réaliser la reconstruction à l’identique de la charpente de la cathédrale Notre Dame de Paris selon les techniques d’époque, en utilisant le chêne de nos forêts disponible sur le territoire et les méthodes les plus pointues comme le BIM en outil de conception, de coordination et de traçabilité de chaque arbre utilisé. Pour eux, le bois était et reste le meilleur matériau pour reconstruire la charpente de la cathédrale Notre Dame de Paris.

Source : UMB-FFB

Photo : Anna Ader