Accueil » Actualités » Salon international du patrimoine culturel : le développement durable, ADN du patrimoine

Salon international du patrimoine culturel : le développement durable, ADN du patrimoine

Salon international du patrimoine culturel : le développement durable, ADN du patrimoine

Porteur, par essence, d’une promesse de transmission, le patrimoine témoigne, à travers toutes ses manifestations, de la recherche constante du juste équilibre entre conservation, durabilité et développement. C’est bien cet ADN particulier qui lui donne une légitimité pour promouvoir et incarner une dynamique éco-responsable, adaptée aux besoins du présent, tournée vers l’avenir, mais surtout soucieuse de l’héritage laissé aux générations futures. Le Salon International du Patrimoine culturel – qui réunira plus d’une centaine d’ateliers et manufactures d’art venus de toutes les régions de France – sera l’occasion de montrer comment les professionnels du patrimoine intègrent les enjeux du développement durable dans chacune de leurs actions. Héritiers de gestes et savoir-faire anciens, les professionnels du patrimoine savent faire cohabiter les procédés traditionnels et l’utilisation de nouvelles pratiques innovantes pour répondre aux nouveaux défis du développement durable. Faire converger préoccupations patrimoniales et objectifs de développement durable pose cependant de nombreuses questions d’actualité : comment concilier les contraintes de rénovation énergétique conformément à la loi Climat du 22 août 2021 et la préservation du patrimoine ancien ? Comment améliorer le confort thermique sans nuire au caractère des édifices restaurés ? Comment promouvoir la reconstruction tout en recherchant la préservation des tissus urbains hérités du passé ? Comment assurer la protection des paysages à l’heure de développement de l’éolien ? Autant de thèmes qui reflètent une tension entre la préservation du patrimoine et la prise en compte de l’environnement dans la cadre du développement durable. Réunissant cette année encore les principaux acteurs du patrimoine, le salon permettra ainsi de confronter les expériences de chacun et d’engager un dialogue autour du thème du développement durable pour conjuguer conservation du passé et construction d’un meilleur environnement