Accueil » Actualités » Un vitrail remis à neuf

Un vitrail remis à neuf

Soumis à huit siècles de contraintes, le vitrail d’Aaron, l’un des plus beaux de la cathédrale de Chartres, a retrouvé son emplacement initial après quatre mois de restauration. Casse, érosion, corrosion, cet ouvrage daté du XIIIe siècle et composé de 47 panneaux ne laissait plus pénétrer la lumière. Réalisée par l’atelier Petit Maître Verrier, grâce au mécénat de l’entreprise Sarlam, la restauration a nécessité un nettoyage minutieux des panneaux, une reconstitution des éléments altérés ; la peinture a dû être consolidée et fixée ; enfin, un thermoformage, fait à partir de son empreinte, protège désormais ce chef-d’oeuvre médiéval. Un site Internet dédié à l’opération présente le travail accompli dans ses différentes composantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.